dimanche

Throbbing Gristle - Discipline



5eme single de TG composé de 2 versions live (la première à Manchester, la seconde à Berlin), joué pour la première fois au Club S036 (comme indiqué sur le single), Discipline a été entièrement improvisé, idée de Cosey Fanni Tutti lancée avant le spectacle.
Après Berlin, le morceau a été joué à presque tous les concerts de TG jusqu'à la disparition du groupe.
La longueur s'étend en général de 8 à 12 minutes. Elle dépassa la demi-heure lors du concert au Lyceum de Londres.

vendredi

Stephan Eicher Spielt Noise Boys





Münchenbuchsee, banlieue de Bern, Suisse. Stephan Eicher est le second d’une famille de 3 enfants. Leur père réparateur Radio-télévision est aussi violoniste de jazz et bidouilleur sonore à ses heures perdues. Dans L’abri atomique de la maison familiale reconverti en studio pour l’occasion, Monsieur Eicher déglingue des séquenceurs maisons, torture des boites à rythmes artisanales, et violente des magneto à bandes sous l’œil émerveillé du petit Stephan. Le jeune homme développe donc rapidement sa curiosité musicale en multipliant les expériences et déambulations sonores. Avec son petit frère Martin, notamment, Stephan bricole sur un multipiste made in Eicher (plusieurs lecteurs K7 montés en série !) des petites pièces de théâtre sonores qu’ils écrivent, enregistrent, bruitent et interprètent pour les diffuser à leurs proches. De gentils petit gars en somme…..

Stephan quitte la maison à 16 ans, et part s’installer à Zurich. Lui qui présente de réelles prédispositions artistiques incite sa prof de dessin à le pistonner pour le faire rentrer - en dépit de son jeune âge - à l’école F+F, version alternative et radicale des Beaux Arts. Accepté, Il se familiarise avec les techniques vidéo, bien décidé à devenir… cinéaste. A F+F, Stephan fait des happenings et concerts Dada avec une petite troupe de potes baptisée NOISE BOYS. Au sein de la bande se trouvent : un des profs de Stephan, à la basse ; Veit Stauffer à la batterie qui fondera plus tard le label Recommanded Records (Rec Rec) ; sa copine Sacha au chant, et lui à la guitare. Lors de l’une de leurs premières performances, ils construisent une souris télécommandée recouverte de lames de rasoir émoussées qu’ils lancent dans le public pour susciter la panique et le chaos dans l’audience. Toujours dans cette dynamique d’agression et de violence.

source: Spielt Noise Boys sur Myspace